Exclusif pour Informations Entreprise : Patrick Tavaris s’exprime sur les enjeux du Facility Management

Pour des environnements plus agréables et productifs.

Orchestrer intelligemment toutes les interventions et les services devient un enjeu majeur. Expert des métiers du Facility Management depuis plus de 10 ans, MoveWORK propose sa plateforme de pilotage pour maintenir la qualité des environnements où il fait bon vivre et travailler.

De nos jours, tout cela nous semble naturel ; et pourtant…

En prenant le temps d’observer le monde qui nous entoure, nos espaces de vie quotidiens, une gare, une université ou encore notre lieu de travail, on s’aperçoit rapidement qu’une multitude de métiers s’active dans l’ombre pour que chaque moment de notre journée soit le plus agréable possible. Il ne s’agit pas ici de parler de marketing dernière génération mais bien de lever le voile sur le monde des services, tous ces métiers essentiels au bon fonctionnement d’une organisation, la propreté, la sécurité, l’accueil… qui œuvrent collectivement à notre bien-être quotidien.

C’est précisément sur cette dynamique d’optimisation servicielle que MoveWORK, acteur majeur sur le marché du Facility Management apporte son expertise technologique. Basée à Montpellier, la société héraultaise aide les entreprises à maintenir des environnements agréables et sécurisés, en permettant de mesurer et contrôler en continu la qualité des services délivrés.

 

“Notre plateforme SaaS, MoveWORK Flow, réunit et fédère tous les acteurs de la chaîne de valeur du service, qu’ils soient donneurs d’ordre, prestataires de services ou occupants, résume Patrick Tavaris, Président de MoveWORK.

Elle orchestre en temps réel l’ensemble des prestations, comme la propreté, la sécurité, l’accueil, ou encore la maintenance des équipements. Nous aidons les entreprises à piloter intelligemment leurs activités en fonction de l’utilisation réelle des environnements et des besoins des hommes et des femmes qui les occupent.

Faire en sorte que le service soit déployé au bon endroit, au bon moment, en fonction de variables environnementales et humaines… C’est à cette condition que l’on peut maintenir la qualité attendue.”

Dans ce marché se côtoient différents univers (bâtiments privés, lieux publics, transports) avec des problématiques relativement similaires : orchestrer des prestations de service pour qu’elles s’enchaînent plus efficacement, en tenant compte d’un seul indicateur qualitatif, l’humain, l’usager. C’est bien lui qui va aiguiller les entreprises. La crise sanitaire et les nouvelles normes d’hygiène ont par ailleurs, renforcé encore un peu plus l’utilité et la complexité des métiers du Facility Management.

L’humain au coeur des préoccupations 

 

Travailler dans ce domaine exige une vraie connaissance des métiers et des lieux de travail pour pouvoir imaginer des outils adaptés. « Les activités de services sont concentrées sur l’humain, qui accueille, qui intervient… Pour autant, l’univers des services doit se digitaliser, notamment grâce à l’IoT, pour apporter plus d’interactivité, de proactivité à ses acteurs et permettre une réelle continuité de l’engagement qualité, affirme Patrick Tavaris. Nous connaissons bien l’aspect opérationnel de ces métiers et proposons des solutions numériques adaptées, ce qui se traduit par la fidélité de nos clients et nos partenariats de plus en plus nombreux avec des grands groupes. L’humain reste au cœur de nos préoccupations, tant dans les outils que dans les services. Nous avons la volonté de faire évoluer les modèles économiques des entreprises en devenant la plateforme de référence du Facility Management ».

À l’intérieur de ce marché du Facility Management, la France s’inscrit dans une vision particulièrement sécurisée et protectrice de ses données, avec une transparence extrêmement maîtrisée. Dans le reste du monde, l’ouverture est plus de mise avec une transparence “induite”. L’entreprise montpelliéraine, quant à elle, a fait le choix de cultiver une vision transnationale basée sur une très forte sécurité des données et des process partagés/mutualisés ainsi qu’une maîtrise du niveau de transparence souhaité.

« C’est un élément essentiel pour se positionner comme une plateforme centrale et internationale » affirme le dirigeant de MoveWORK.

 

 

 

 

Une nouvelle vision du digital

 

Comme dans de nombreux domaines, le principal enjeu du Facility Management réside dans la transformation digitale. La plupart des entreprises sont en réorganisation, et plusieurs grands groupes se sont lancés dans la croissance externe afin d’ajouter de nouvelles cordes à leurs arcs : maintenance, recyclage, conciergerie…

« D’autres vont plutôt viser les disciplines techniques, explique Patrick Tavaris. Mais quand on parle pilotage, on parle avant tout d’une grande diversité de prestations de services et de situations de réalisations, nécessitant des indicateurs de performance plus intelligents et temps réel. A partir de ces nouveaux cockpits de pilotage, le digital constitue un outil essentiel pour déclencher et automatiser les actions vers les équipes du terrain… Ils peuvent retrouver sur différents types de supports, leurs plannings, leurs plans d’action, des grilles de contrôles qualité, des formulaires, etc… »

 

L’IoT fait bouger les lignes du Facility Management en connectant les espaces. Grâce aux données fournies par les objets connectés, un changement de paradigme s’opère pour tous les acteurs du service. De nouveaux modèles hybrides mixant fréquentiel et usage permettent d’organiser le travail des agents en fonction de l’utilisation réelle des espaces et des besoins des usagers, dans les lieux où cela s’avère utile et nécessaire. Il devient ainsi possible de rationaliser le travail des équipes et leurs déplacements. Cette flexibilité favorise grandement la montée en compétences des personnels et apporte davantage de sens dans les missions effectuées.

C’est un des grands objectifs de MoveWORK : s’inscrire dans une démarche permanente d’innovation et de partenariat pour continuer à performer. « Les automates, les algorithmes qui composent notre plateforme, savent sélectionner les profils les plus adaptés en termes de formation, de compétences ou d’accréditation », poursuit Patrick Tavaris.

Cette transition digitale n’est possible qu’en maîtrisant les technologies et le traitement massif et pertinent des données. Les réponses ne se trouvent pas dans l’objet connecté en lui-même, ou dans la donnée à l’état brut, mais bien dans la collecte et l’analyse en temps réel, pour mieux interagir avec les process métiers de l’entreprise. D’où la nécessité de faire évoluer les organisations.

 

« La technologie n’est pas la réponse à tout. Elle contribue à engendrer une réflexion nouvelle sur les métiers, à faciliter cette adaptation nécessaire. Les entreprises qui auront compris cette convergence et feront le choix de notre plateforme auront toutes les clés pour atteindre la performance, proposer des nouvelles offres de services disruptives, mieux gérer les consommables, tenir leurs promesses d’environnements sains et sécurisés… Et au final agir pour le bien de tous, y compris notre planète… », conclut Patrick Tavaris.

 

 

Chiffres clés
  • CA 2020 : 3,3 millions d’euros
  • 30 collaborateurs (+10 recrutements en cours 2022)
  • 5 filiales et bureaux (Montpellier, Paris, Malaga, Madrid, Lisbonne)
  • 600 clients en Europe et à l’international
  • 60 pays couverts techniquement par la solution
  • Plus de 310 000 P.O.I. pilotés (Points d’Intérêts)
  • 99,8% d’engagement de disponibilité des services
  • 38% de nos clients ont plus de 6 années de fidélité
Dates clés 
  • 2010 : Création de MoveWORK, et lancement de la solution
  • 2011 : MoveWORK désignée d’Entreprise innovante par Cap Omega, incubateur Européen (BIC) et lauréate des Trophées de l’innovation EUROPROPRE
  • 2013 : Programme R&D scientifique approuvé par le ministère de la Recherche et de l’Innovation, soutenu par la BPI et bénéficiant du Crédit Impôt Recherche
  • 2014 : Ouverture de bureaux dans le Parc Technologique à Malaga
  • 2016 : Premier million de CA atteint
  • 2017 : Création de la filiale MoveWORK Portugal, installation du Service client à Lisbonne
  • 2017 : Lancement du programme d’expérimentation MIA (MoveWORK Intelligence Artificielle) dédié à la planification
  • Mars 2021 : Lancement de MoveWORK Flow, la plateforme SaaS all-in-one de pilotage du Facility Management
  • Août 2021 : Certification Qualiopi du centre de formation MoveWORK Academy

Interview à retrouver dans le numéro 181 d’Informations Entreprise – trimestriel janvier-mars 2022