Le Facility Manager, un acteur clé de la stratégie RSE

Le développement d’une stratégie de responsabilité sociétale et environnementale est devenu indispensable pour les entreprises. Les enjeux climatiques, la crise énergétique, la hausse du taux d’attrition des talents et les nouvelles préoccupations RSE les y obligent !
Les Facility Managers possèdent des compétences et des outils pour répondre à ces enjeux cruciaux. Ils jouent un rôle fondamental dans la mise en œuvre des stratégies des organisations.

Le Facility Manager face au défi de la sobriété énergétique

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) suggère l’intégration de préoccupations sociales et environnementales dans les plans stratégiques. Ce contexte pousse les acteurs économiques à suivre un volet environnemental et énergétique avec acuité. Les enjeux sont forts et replacent le Facility Manager au centre du combat.

Selon un rapport de la Commission européenne sur l’efficacité énergétique des bâtiments, ces structures sont responsables de 40% de la consommation énergétique de l’Union Européenne. Elles représentent également 36% des émissions de gaz à effet de serre de la zone, si l’on prend en compte la construction, l’utilisation, la rénovation et la démolition des édifices. L’impact environnemental du bâti est donc extrêmement fort. 

Le Facility Manager joue un rôle central dans ce contexte. Il régule pléthore d’activités qui impactent considérablement la facture environnementale et énergétique des espaces de travail :

  • Maîtrise du chauffage et de la climatisation 
  • Pilotage de la ventilation
  • Contrôle de l’éclairage
  • Veille de la consommation d’eau
  • Détection et anticipation des pannes
  • Gestion efficiente des consommables, sans gâchis.
 

Les technologies contribuent aussi à réduire l’empreinte environnementale et énergétique des bureaux. Les entreprises se tournent de plus en plus vers ce secteur pour diminuer leurs impacts et détecter des économies. 

« La combinaison d’une plateforme de Facility Management comme la nôtre, d’objets connectés et des datas permet d’optimiser le profil RSE d’un bâtiment et de le transformer en Smart Building. Prenons l’exemple de l’éclairage : il peut être piloté pour n’être déclenché qu’au bon niveau d’intensité et qu’en présence des occupants, si la luminosité naturelle est insuffisante. L’éclairage est ainsi géré de manière optimisée, avec à la clé des économies d’énergie et une absence totale de gâchis. »

Patrick Tavaris
Président MoveWORK

Un rôle central du data management

Une approche similaire peut être adoptée pour exercer un contrôle intelligent des différents équipements d’une même structure. Cette synergie abaisse nettement les coûts et génère des gains environnementaux non négligeables.

En s’appuyant sur la détection de l’activité, la captation et le traitement des données en temps réel via une plateforme Smart FM, le Facility Manager aligne les dépenses énergétiques avec la consommation réelle du bâtiment. 

Le couplage du IoT et du pilotage via une plateforme Smart FM optimise encore plus cette gestion. L’énergie est dépensée au bon niveau, où et quand l’occupant en a besoin. 

Les données collectées permettent une surveillance en continu des équipements, la détection précoce des anomalies et la mise en œuvre d’une maintenance rapide voire prédictive. Ces systèmes paraissent indispensables dans la mesure où le coût environnemental d’une maintenance tardive s’avère élevé.

data ordinateur

 

L’exploitation des données et leur intégration dans un reporting automatisé permettent aussi de suivre finement les performances des équipements pour construire ou adapter son schéma énergétique. Surveiller les émissions de carbone et la consommation d’énergie, et prendre rapidement la bonne décision pour les réduire devient donc plus simple.

Le Facility Manager au secours de la mise en conformité des bâtiments

Selon le dernier baromètre de la performance énergétique des bâtiments publié par l’Observatoire de l’Immobilier Durable, la consommation énergétique des bureaux a reculé en 2021 de 5% par rapport à l’année précédente. 

Les émissions de gaz ont quant à elles diminué de 2,5%. Malgré cette baisse, les efforts des entreprises demeurent insuffisants pour se conformer aux nombreuses obligations légales. En plus des objectifs de diminution des gaz à effet de serre, les bureaux doivent répondre à deux obligations principales :

  • Réduire la consommation d’énergie de 40% d’ici à 2030.
  • S’aligner d’ici le 1er janvier 2025 au décret BACS d’automatisation et de contrôle des équipements énergivores tels que le chauffage ou la climatisation.
 
Autant dire que ce dernier décret tend à rendre obligatoire l’usage d’une plateforme Smart FM, puisqu’il s’agit d’automatiser et de contrôler les équipements !

« La mesure de l’impact environnemental, le suivi des KPI et un minimum de traçabilité deviennent indispensables dans le contexte actuel. Notre plateforme MoveWork Flow fournit des indicateurs et un tableau de bord alimentés automatiquement par les données récoltées. Vous pouvez bien sûr suivre et ajuster votre stratégie immobilière en fonction de vos résultats. Vous pouvez aussi apporter à tout moment la preuve que vous êtes en conformité avec la loi. En fait, vous êtes en permanence prêt pour un audit.  »

Patrick Tavaris
Président MoveWORK

Téléchargez le baromètre complet

Une plateforme Smart FM pour assurer la qualité de vie des occupants

Asian,Businesswoman,Sitting,Working,On,Laptop,In,Office.,Tax,,Accounting,

Les équipes de Facility Management, contribuent de façon manifeste à faire de la RSE une réalité. Le volet sociétal n’est cependant pas oublié, et ces mêmes équipes améliorent continuellement l’expérience vécue par les occupants. 

Le baromètre JLL 2022 sur les préférences des salariés au travail rappelle qu’un quart des employés pourraient quitter leur emploi pour des motifs liés à la qualité de vie au travail. La santé et le bien-être se hissent à la seconde place des priorités des salariés, devant la rémunération. 

Les occupants tendent à valoriser les entreprises capables de tenir leurs engagements RSE. Les talents, eux, choisissent  leur entreprise en fonction de ces mêmes engagements. Ils exigent de la transparence et accordent une valeur accrue au système de traçabilité et au tableau de bord inclus dans les plateformes de Smart FM.

Le Facility Manager contribue largement à la tenue des engagements RSE et à l’amélioration de l’expérience collaborateurs. Un bâtiment intelligent doit en effet offrir les meilleures conditions de vie à ses occupants et permettre de prendre soin des salariés. 

La bonne température, une atmosphère saine, des services adéquats déployés à l’usage, sont autant d’éléments pilotés par le Facility Manager via les capteurs connectés, les data et les plateformes et qui font de lui le pivot des stratégies RSE des entreprises.

Découvrez MoveWORK Flow

Notre plateforme de pilotage du Facility Management

Ces articles pourraient aussi vous intéresser